Les rendez-vous culturels du week-end 

Le mois de décembre à toujours été riche en événements culturels dans la ville de Douala au Cameroun. C’est souvent à se demander pourquoi ? Eh baaah cet autre mois qui commence ce jour ne déroge pas à la règle. Ce vendredi 1er décembre 2017 bouillonne au rythme de concerts, festival, spectacle et vernissage. 
En terme de concert, 4 artistes seront sur 4 scènes pour la seule ville de Douala ce vendredi.
Missè Ngoh fête célèbre ses 45 ans de carrière
L’artiste musicien, chanteur, auteur-compositeur et guitariste François Missè Ngoh sera sur le podium de Douala Bercy pour la célébration de ses 45 ans de carrière. Pour ces noces de vermeil, l’homme tranquille du Makossa va partager la scène avec les grands noms de sa génération tels Ekambi Brillant, Kotti François, Prince Afo Akom, Isnebo, Majoie Ayi et Sam Fan Thomas. Il va revisiter ses albums de Misse Ngoh François le tout premier album sortir en 1977 à opération épervierson opus sorti en 2013. Non sans balader ses mélomanes à traversNasi ma sunga》《on ne vit qu’une fois Ayoyo, La vie c’est terrible》《N’a bwe be》《Moussole na mea et biens d’autres de son très grand répertoire. Prix d’entrée 10.000 et 15.000 FCfa.
 Lynda Raymonde sur les planches de l’IFC
Sur les planches de l’institut français du Cameroun antenne de Douala, la chanteuse de Bikutsi va occuper la salle des spectacles pour 2h de grands moments. Elle sera en live ce vendredi décembre et promet un spectacle inédit à tous ceux qui feront le déplacement. Cette autre voix du Bikutsi camerounais sera sur scène des 20h accompagnée à la première partie des artistes Marcy et Gloria Christina. Pass, 5000 abonnés et 10.000 FCfa pour les non abonnés. Ne ratez pas l’occasion de partager avec elle sa nouvelle chanson Toi et moi, un hymne à l’amour. 
 
Bibiane Sadey présente Nyangondedi
L’autre voix. Une de plus et pas des moindres. Elle c’est Bibiane Sadey. L’artiste présente son premier bébé musical intituléNyangondediaux mélomanes ce 1er décembre au cabaret la Chaumière jazz club à Bonapriso. Cet album est le passage de la jeune fille choriste- interprète qu’elle était depuis 1997 année de sa première scène professionnelle à la dame qu’elle est aujourd’hui. Vingt années d’accumulation de connaissances et d’expériences. Le condensé de la première partie de son histoire.  Un maxi single de trois titres issu d’un jeu de mots formé de Nyango, madame et Ngondedi,  mademoiselle en langue Duala. Un projet style Affrojazz aux teintes légères de Rock.   Prix d’entrée 5000 FCfa.
 
Côté festival 
La Mboa BD en fête à Douala  
La 8 ème édition  du festival International de la bande dessinée du Cameroun à ouvert ses portes le mercredi 29 novembre 2017 à l’institut français du Cameroun antenne de Douala. Cette rencontre des auteurs de bandes dessinées avec les différents acteurs du secteur tels les éditeurs, les imprimeurs, les institutions et le public vise à faire la promotion et donner la visibilité à la production croissante des bandes dessinées au Cameroun. article complet ici
 
Les mets camerounais en vitrine 
Le festival de la tchop a débuté le 24 novembre du côté de Bonamoussadi à Douala. L’événement qui s’achève le 3 décembre 2017, à pour objectif de faire découvrir la diversité et la richesse culinaire du Cameroun, du nord au sud de l’est à l’ouest. Le festival de la tchop est une plateforme gastronomique réunissant sur un même espace les meilleurs braiseurs, grilleurs et restaurateurs du Cameroun et d’ailleurs dans une ambiance unique.10 jours de définition journalière des spécialités culinaires de chacune des régions du Cameroun, le tout couronné par un concert donné par les artistes de ces diverses régions dans l’originalité et l’authenticité de ses rythmes. Des ateliers de formations sur la transformation de nos produits de base, des ateliers sur l’art culinaire et des concerts animeront le village du festival. Ne manquez pas d’aller goûter d’autres saveurs accompagné de la prestation des artistes invités. 
 
Festival Ti-Î débuté ce 2 décembre 
Le stade Youpwe à Douala au Cameroun abrite du 2 au 3 décembre 2017, la première édition du festival Ti-Î dédié à la promotion de la culture centrafricaine au Cameroun. Ce festival vise à exporter et à faire connaître la culture centrafricaine au-delà de ses frontières. 
 
Ngondo 2017,  l’apothéose 
Le Ngondo, la fête culturelle du peuple Sawa, le peuple de l’eau connaît son apothéose ce dimanche 3 décembre 2017 sur les berges du Wouri.  Cette autre édition s’est tenue sous le thème «Mwaye-Mwaye pete», en français «La lumière, encore la lumière».
 
Yaoundé au rythme du K-walk 
La capitale politique du Cameroun accueille ce vendredi 1er décembre 2017, la 4ème edition de la fashion police The K-Walk. Rendez-vous de mode et de beauté, The K-Walk se veut un évènement qui  met en vitrine différents métiers de la  mode internationale dans une ambiance chic et glamour. The K-walk c’est surtout l’occasion de rassembler les différents acteurs de la mode à travers des conférences et des ateliers beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.