Docteur love en consultation au Cameroun

L’artiste musicien Singuila a présenté son 5ième album dans les villes de Douala et Yaoundé. En bonus, il a animé 2 ateliers d’écriture musicale. Question pour lui de se rapprocher de ses fans pour un partage fructueux.

pochette du 5ieme album de Singuila

Pour cette énième venue au Cameroun, l’artiste Singuila a revêtu outre sa casquette d’artiste, celle de docteur en amour et professeur d’écriture musicale. ‘Docteur love’ c’est le titre de son 5ième album mis sur le marché discographique depuis le 12 février. Un album de 12 titres dans lequel il fait des prescriptions pour mieux gérer les relations amoureuses.

L’album démarre par un style bien propre à l’artiste. On y retrouve le rossignol dans toute sa splendeur. Sur un rythme dansant, il nous ballade dans une histoire d’amour à l’eau de rose. Une véritable ode à la femme, sous fond de RnB. «Moi je te veux pour la vie y a même pas photo (…) celle dont le ciel m’a béni depuis toi toutes les fleurs ont fané’ je sais que tu n’aimes pas quand je traine, quand je rentre le soir tu me fais des scènes. C’est toi ma go go go, c’est toi mon bébé toi ma chérie. » C’est un extrait du titre ‘’Ma go’’.

La maturité

cover titre  »Elle se laisse aller », Singuila

Plus on progresse en écoute, plus le ton change. L’artiste,  en thérapeute expérimenté de l’amour tronque sa voix et arbore sa blouse de Docteur Love. La consultation et les prescriptions peuvent alors démarrer. La voix est enrouée dans le titre «La femme de quelqu’un», Singuila tire les leçons de sa négligence qui a poussé sa copine à aller voir ailleurs.

Dans cette chanson en featuring avec Koffi Olomidé et deuxième volet d’une trilogie, les deux artistes baladent les mélomanes au rythme de la rumba. «Est-ce que ce n’est pas mieux ça jeune homme ? ton ex c’est ma femme» lance Koffi Olomidé défiant. Comme pour dire aux hommes de prendre soin de leur femme. Une leçon que Singuila assimile à ses dépens et retrace dans la fin de la trilogie avec le titre «l’amour ne suffit pas»

«Tu te laisses aller» est le titre qui porte ce 5ième album de Singuila. Une thématique claire, une signature majeure et pour personnes majeures. «Là, je suis sur un projet qui me ressemble vraiment depuis le début de ma carrière. J’ai toujours chanté l’amour et je pense que quand je parle amour ça vous parle. Ça réfère à des choses que vous vivez, que vous connaissez et ce que je dis vous fait du bien. Mon but c’est vraiment de faire du bien et de procurer quelque chose de fort», révèle Singuila.

Les prescription

La mélodie de cette chanson 6 sur les 12 de l’album est douce pour laisser passer le message. Le cri de cœur d’un homme qui ne reconnait plus en son épouse la femme qu’il a épousé. Si la décision de l’homme d’aller voir ailleurs est questionnable, l’artiste donne des pistes à la femme pour éviter que le navire du couple ne chavire. «Cette gamine me fait vibrer chérie. Elle se dandine, elle danse tout le temps, elle me sourit. Ça me fascine j’avais oublié cette facette de la vie (…) dans cette prison de vieux qu’on s’est construite chérie, barreau après barreau à coup de je t’aime. Mais pourquoi tu te laisses aller ? » Questionne l’homme.

Pour le médecin de l’amour, «quand j’expose un problème dans une de mes chansons, je ne montre pas qu’un côté. Quand j’expose les faits même quand ce sont des choses crues, forcement c’est pour que celles qui se laissent aller se sentent quand même mal et que ça les fassent réfléchir. Je ne m’adresse pas aux enfants, je m’adresse à des gens qui ont quand même une connaissance de la vie.»

Une production de Universal music africa

Singuila et la maison de production lors de la conférence de présentation de l’album à Douala

«Du lion au canard» un autre titre de l’album qui se laisse écouter, un chef d’œuvre. Cette guitare solo ! La façon avec laquelle Singuila pose la voix… c’est le must. Les paroles sont évanescentes mais la musique entrainante.

L’album ‘Docteur Love’ est produit sous le label Universal music africa. un album coloré avec des messages très profonds. On y retrouve des chansons déjà connues et des collaborations avec plusieurs artistes. Notamment le congolais Fally Ipupa dans le titre «Belle», la camerounaise Charlotte Dipanda dans «Si tu ne te retiens pas». Tenor et Didi B donnent du rythme au titre «Je reste au pays. »

De son vrai nom Bedaya N’Garo Singuila, le chanteur français d’origine centrafricaine compte 5 albums et plusieurs singles à son actif après 22 ans de carrière. Le lover ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et envisage même un projet d’édition de ses textes musicaux.

Moi j’ai ton temps, je kiffe trop Du lion au Canard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.