Orientation universitaire: Le casse tête de l’après baccalauréat

De nombreux bacheliers ne savent pas quel chemin emprunter après l’obtention du baccalauréat. Il faut pouvoir faire le bon choix entre toutes ces offres proposées par les multiples universités et instituts privés de formation.  #IUGETDouala

trouver l'équation de la meilleure formation
trouver l’équation de la meilleure formation

La rentrée scolaire au Cameroun a démarré le 3 septembre 2018. Cette rentrée concerne les élèves de la maternelle, du primaire et du secondaire. Si pour cette catégorie la plus grande difficulté réside dans l’achat des fournitures et le paiement de la pension, il y a une autre catégorie d’élèves qui font pousser les cheveux blancs sur la tête de leurs parents en cette rentrée. Eux ce sont les bacheliers. S’il y a parmi ces derniers des jeunes qui savent ce qu’ils vont faire plus tard, la plupart ne connait même pas les débouchées de leurs études du secondaire. Voici donc l’histoire de « mon » après Bacc depuis Juillet 2018.

Le bacc est là, vive le bacc

On dit souvent que ton enfant n’est pas toujours celui que tu as enfanté. Le 24 Juillet dernier un post sur le réseau social Facebook annonce la disponibilité des résultats du baccalauréat au Cameroun. Je fais part de cela à ma fille. Ne pouvant attendre la lecture des résultats, on choisit l’option de l’envoi du matricule au numéro court mis à disposition par l’Office du Baccalaurat du Cameroun. Elle envoie un premier message comprenant le matricule au numéro court 8070 pour obtenir son résultat. 30 minutes après, rien. Elle envoie un deuxième message et aucun accusé de réception 1 h après. Je me demande si elle a réellement envoyé son matricule. Je prends le matricule et j’envoie le Sms à mon tour. 45 minutes. Rien. Un deuxième est envoyé. Nous sommes là à près de 21 h. Je rappelle que chaque message envoyé au 8070 coûte 150 F. Cfa. Après plusieurs heures de stress, un message de l’office du Bacc. Telle, née à, est déclaré admise. C’est l’euphorie. On danse. On crie. On félicite. On dit surtout merci à Dieu. Ça dure le temps de cette nuit. Septembre n’est plus loin. Il faut penser à l’après baccalauréat.

Le stress de l’après bacc

Ma fille a donc obtenu son baccalauréat ‘’Session 2018’’. Comme avant le résultat de l’examen je remets la question qui fâche (surtout moi hein) sur la table. S’il y a une question à laquelle plusieurs parents ont attendu longtemps sans jamais avoir de réponse c’est bien la suivante « Maintenant que tu as eu le Baccalauréat que comptes-tu faire à présent ? »  

Réponse : Je ne sais pas.

Moi : Comment ça tu ne sais pas ?

Elle : je réfléchis encore

Moi : donc tu n’as jamais eu envie de faire quelque chose dans ta vie ?

Elle : huuummm

Je commence à me poser des questions. A quoi servent donc les conseillers d’orientation scolaire dans nos lycées et collèges ? Mais l’heure n’est plus aux lamentations. Il faut trouver la solution. Je suis donc sur internet matin/soir pour voir s’il y a des instituts qui offrent des formations de qualité. La consigne de la jeune dame est claire. Elle ne sait pas ce qu’elle veut faire, mais elle sait qu’elle ne veut surtout pas fréquenter dans une université d‘Etat. Outre le coût, ça m’arrange aussi. Les cours dans les facultés débutent souvent en octobre. Cette année elles coïncident avec la période électorale au Cameroun. Avec les troubles et les tensions dormantes on ne sait pas ce que demain nous réserve.

La solution des Instituts privés de formation

Un cadre idéal, une formation de qualitée
Un cadre idéal, une formation de qualitée

Je parcours quand même les sites des universités d’état. L’offre est fournie. Seulement, les dates des concours pour intégrer les écoles spécialisées sont déjà passées. Je continue mon scroll. Google a souffert entre mes mains. Je tombe enfin sur un institut. L’institut Universitaire des Grandes Ecoles des Tropiques, #IUGETDouala. L’accueil et son offre de formation me séduit. Les bâtiments servant de cadre pour l’école sont bien bâtis. Les salles de classe aérées. Les ateliers et laboratoires sont équipés. L’affiche à l’entrée du campus est rassurante et déterminante sur la qualité de la formation. L’école offre des formations dans divers domaines. BTS, HND, Master, MBA en comptabilité, Banque et finance, Management, Transport Maritime et Logistique, Management des ressources humaines, Commerce international, Marketing et bien d’autres. L’école offre l’opportunité aux étudiants de compléter leur cursus universitaire à travers les stages deperfectionnement à l’étranger. Les meilleurs étudiants en cycle ingénieur achèvent leur stage dans les laboratoires et ateliers des universités partenaires.

L’inscription terminée, le rendez-vous est pris pour le 20 septembre, jour de rentrée des étudiants de première année au campus de Bonamoussadi au rond-point Maétur. Les étudiants qui vont en deuxième année cette année savent qu’ils reprennent le 10 octobre 2018 après avoir accompli leur devoir citoyen le 7 octobre, jour de l’élection présidentielle au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.