Anicet Ekane va à  la chasse contre les affiches de Biya

Le candidat du mouvement africain pour la nouvelle indépendance (Manidem) en course pour l’élection du 9 octobre prochain, va à  la chasse contre les affiches de Paul Biya. « Le Manidem, en synergie avec d’autres formations politiques présentes dans cette élection vont se charger de ce boulot. Nous avons lancé, sur tout le territoire, une opération de dés-affichage des affiches illégales du grand sorcier », a annoncé Anicet Ekane, ce lundi 3 octobre 2011.

C’était au cours d’une conférence de presse à  mi-chemin entre le début de campagne et le scrutin du dimanche 9 octobre prochain. Il va ainsi en guerre contre son challenger Paul Biya du Rdpc, qui sature les panneaux publicitaires depuis l’ouverture de la campagne électorale.

« Les afficheurs commerciaux sont tous des membres du Rdpc et bénéficient de contrats mirobolants auprès des villes et autres communautés urbaines. Tout cet affichage est totalement illégal dans la lettre et l’esprit de la loi », déplore Anicet Ekane. Selon lui, Elecam se tait honteusement. Or la loi lui donne le droit d’obtenir la suppression de l’affichage illégal en s’adressant aux autorités administratives.

Cette opération de dés-affichage des affiches du président Biya a commencé au marché central de Douala. Le Manidem compte le poursuivre et intensifier dans les autres villes du Cameroun, tant avec les moyens légaux qu’illégaux.

A quelques jours de la clà´ture de la campagne électorale, à  quoi servira cette campagne?

Armelle Nina Sitchoma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.