Cameroun : seul 0,7% de la population cible a reçu le vaccin Covid-19

Près de 6mois après le lancement de la campagne de vaccination, le pays qui compte 244 centres de vaccin répartis à travers les 10 régions peine à toucher les 13.944.491 personnes de plus de 18 ans, éligibles audit vaccin.

La situation  épidémiologique de la Covid-19 en Afrique au 8 septembre 2021 affiche 7 949 214  cas confirmés, 200 762 décès, 7 180 973 guéris, pour un taux de létalité de 2,5% et 104 200 00 doses vaccins administrées, indique l’OMS, l’organisation mondiale de la Santé. Au Cameroun, sur la même période, le CCOUSP, le Centre de Coordination des Opérations d’Urgence de Santé Publique du Ministère de la Santé Publique dénombre 85 414 cas confirmés pour 1 368 décès cumulés et 82 077 personnes guéries. 1 969 cas actifs circulent encore, soit une augmentation de 1827 nouveaux cas par rapport au point de la situation de la Covid-19 au Cameroun réalisé le 18 juillet dernier par le SITREP. Sur les 1969 cas actifs, 135 sont hospitalisés avec 44 sous oxygène pour un taux de létalité d’1,6%.

« Nous sommes aujourd’hui dans une phase de remontée progressive des cas. Nous sommes à huit décès actuellement et 1100 cas actifs qui sont davantage concentrés dans les régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest et du Nord-Ouest », indiquait le Dr Manaouda Malachi, le Ministre de la Santé Publique du Cameroun, le 6 septembre dernier.

Depuis l’annonce de la hausse des contaminations et la détection du variant Delta au Cameroun au mois de mai 2021, les experts recommandent la vaccination comme la meilleure solution pour éviter la phase aiguë de la pandémie. Toutefois, sur le terrain, le train de cette vaccination tarde à prendre. Selon le SITREP N° 93, le rapport de la situation Covid-19 au Cameroun du 1er septembre,  104 253 personnes ont été complètement vaccinées soit 0,7% de la population cible après plus de 5 mois de vaccination. Le respect des mesures barrières a chuté de manière drastique. Les sites de vaccination ne font plus courir après les campagnes de vaccination organisées par le ministère de la Santé publique.

244 centres de vaccination pour 27.076.681 Camerounais

Selon une présentation de l’Unité Vaccination SGI du Programme Elargi de Vaccination sur la situation de la vaccination  contre le Covid-19 au Cameroun,244 centres de vaccinations équipes fixes sont fonctionnels au Cameroun. Ces centres sont répartis dans les districts de santé des 10 régions que compte le pays. Le N° 93 du SITREP indique que 188 sur les 190 districts de santé que compte le Cameroun ont débuté la vaccination. Selon la cartographie des centres de vaccination faite par le programme élargi de vaccination, il ressort que la région de l’Extrême-Nord qui occupe le haut du pavé en termes de vaccination en ce moment avec 117.942 doses de vaccin administrées, compte 33 centres de vaccination. 

La région compte théoriquement 33 sites de vaccination mais pour améliorer l’offre nous avons identifié des sites supplémentaires qui répondaient aux critères et nous sommes à plus de 100 sites de vaccination”, confie le Dr. Cécile, la coordonnatrice du PEV Extrême-Nord.  

La région du Centre qui dispose du plus grand nombre de points agréés de vaccination soit 45, enregistre 64.885 doses de vaccin administrées, tout type confondu. La région du Littoral à date a déjà injecté 35.041 doses de vaccin via ses 32 centres de vaccination agréés plus les deux centres spéciaux aménagés que sont le centre international de vaccination et le centre des maladies respiratoires. L’Ouest avec 26 centres de vaccination a utilisé 34.485. Le Nord-Ouest avec ses 29.715 doses utilisées, additionne 23 centres de vaccination, soit le même nombre que le Sud-Ouest 23 qui totalise seulement 13.183 vaccins administrés. Le Nord  et l’Est totalisent également 18 points de vaccination pour 50.623 doses de vaccin utilisées pour le premier  contre 36.938 doses pour le second. L’Adamaoua compte 13 centres de vaccination pour 38.366 doses de vaccin administrées et le Sud 13 avec 17.528 doses.

104.253 personnes complètement vaccinées sur 14 millions

La population camerounaise éligible à la vaccination contre la Covid-19 est évaluée à près de 14 millions, soit 13.944.491 plus précisément. Selon le SITREP 93, les personnes de plus de 18 ans, le personnel soignant et les personnes âgées sont des cibles prioritaires car exposées aux risques de contamination pour l’un et aux comorbidités pour l’autre. Selon un rapport du PEV du 23 août 2021, les personnes de plus de 50 ans qui présentent une comorbidité sont au nombre de 2 millions 625.384  et seules 108.306 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin pour 32.763 personnes complètement vaccinées. Ce qui représente 1,2% de cette cible.

Le personnel soignant quant à lui ne prêche pas par l’exemple. Sur une population cible de 133.304 au sein du personnel de santé, seulement 19.023 personnes sont complètement vaccinées. Ce qui représente 14,3% de couverture du personnel de santé complètement vacciné dans les 10 régions du Cameroun. La région du Centre occupe la dernière marche avec 2 973 personnels vaccinés sur 34.230. Puis vient le Sud-Ouest avec 665 personnels vaccinés sur 7217, le Littoral s’en sort avec 2 469 sur 24693 personnels de soignant, l’Ouest vient avec 1 777 personnels sur 17100, puis arrive le Sud avec 710 personnels sur 5676. Les régions avec un personnel soignant qui se démarque sont l’Est avec 1 219 personnels soignants vaccinés sur 7082, le Nord-ouest 2234 sur 11306, le Nord 1558 sur 8068. L’Adamaoua et l’Extrême-nord arrivent en tête avec respectivement des effectifs de  1531 personnels soignants vaccinés sur 5004 et 3887 sur 12928.

Malgré ces réticences, le ministre de la Santé Publique du Cameroun indique que le plus grand défi reste la vaccination. « On peut se passer d’un certain nombre de choses si nous sommes tous vaccinés. Sur ce point-là, nous entendons mener plusieurs campagnes intensives afin de multiplier les offres. Car, nous nous sommes rendus compte que, lorsque les équipes se déplacent à travers les localités et dans les ménages, les uns et les autres sont plus prompts à se faire vacciner », affirme Manaouda Malachi dans une interview accordée à Sonia OMBOUDOU. La continuité de la vaccination dans les centres de vaccination et en stratégie mobile ainsi que la mise en place de cinq grands centres de vaccination additionnels dans les villes de Yaoundé, Douala et Bafoussam avec l’appui de CDC Africa via GHSS sont annoncées.

“Cette histoire OUTBREAK a été soutenue par le programme WanaData de Code for Africa dans le cadre du DATA4COVID19 AfricaChallenge organisé par l’Agence française de développement (AFD), Expertise France et The GovLab”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

http://leadbooks.com.ng/sexworker-wank/xvideos-only-teen-blowjobs-chubby-girl-close-up-pussy-orgasm/