Un tour dans « l’innovation distribuée » avec Francis Pisani.

9Ideas Conference. Le conférencier a développé cette idée ce samedi 30 mars 2013 au Gicam à  Douala.

PisaniD’après Francis Pisani, l’innovation peut se définir comme un nouvel assemblage improbable d’élément qui ne sont pas tous nouveaux pour répondre à  un besoin et saisir une opportunité. Pour cela, il faut de l’ouverture, la diversité et une dynamique d’innovation. Cette définition, il a pu la concevoir après un sondage sur l’innovation réalisé auprès de 300 personnes. Francis Pisani explique qu’il existe quatre types d’innovation, à  savoir les produits ou services, les procédés, la commercialisation et l’organisation.

Après 15 années passées dans la ville de Silicone Valley, Francis Pisani est rentré en France. Il a ensuite décidé de faire le tour du monde pour s’assurer que l’innovation n’était pas qu’une affaire de Silicone Valley, mais qu’elle allait bien au-delà , et voir si la technologie entrainait l’homogénéisation. Lors de son voyage, il a trouvé qu’on innovait partout et en Afrique aussi. Qu’à -t-il découvert ? Le monde est devenu multipolaire. Après un tour dans 45 villes de 32 pays, Francis Pisani a découvert au cours de son voyage, qu’il y avait des innovations partout et dans tous les domaines.
Andrew Kim de la Corée qui a crée un réseau social pour 2 personnes, Rajeev Suri de Bangalore a transformé le business model des cafés qui était linéaire en mettant des tablettes tactiles dans son restaurant. En faisant cela, il a transformé ce business model du café pour le business de transaction sur la table, en sont quelques exemples parmi tant d’autres. Selon lui, « même les réseaux sociaux, le search et la montée de l’entrepreneuriat social sont sujets de développement en dehors des Etats-Unis ». Marion Parker de Cape Town a par exemple créé un petit groupe avec 14 gamins pour les apprendre à  s’exprimer digitalement, aujourd’hui il y a plus de 6000 personnes. Ainsi est née Jamiix, un système de gestion de plusieurs conversations par sms.
Francis Pisani répertorie quatre catégories d’entrepreneurs. Les entrepreneurs sociaux, les entrepreneurs business, pour se faire de l’argent, ceux qui ont un esprit d’initiative et les entrepreneurs activistes. Une innovation distribuée est donc une innovation qui est connectée mais qui est autonome. Pour cela, il faut la création du Rainforest. Une forêt tropicale prend de la matière organique sans vie et la transforme en un autre système de matière. Seulement, une vraie difficulté demeure, la création de l’écosystème favorable. Et pour Herman Chinery-Hesse de shopAfrcia53.com, « l’aide n’a sorti aucun pays du sous développement », il faut juste une bonne communication Sud-sud. Comme leLetiGames de Eyram Tawia-Accra et Wesley Kirinya-Nairobi. Innover c’est participer au développement de son propre futur ; car aujourd’hui si on ne suit pas l’évolution dans le monde entier, on se fera surprendre. Marck Zuckerberg, le patron de Facebook disait d’ailleurs « on ne crée pas des communautés, on les donne des outils intelligents. » Il faut donc créer des communautés et mettre des outils intelligents à  leurs dispositions et on aura de grandes choses.

Armelle Nina SITCHOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.