Destination CEMAC : La compagnie Afrijet veut relier les capitales pour promouvoir le tourisme

La compagnie gabonaise à capitaux privés se relève de l’après Covid-19. Elle a présenté ses nouveaux services ce 2 juillet 2022 à Douala.

 « Mon rêve c’est de voir relier les capitales de la CEMAC. De telle sorte qu’on puisse aller en réunion le matin dans l’une des capitales et revenir chez soi le soir. Un vol en aller / retour. » Ce vœu, est celui de Fadimatou Noutchemo Simo, directrice Cameroun de Afrijet. La compagnie dont elle a la charge, veut apporter un souffle nouveau. Tant dans le monde du transport aérien que dans le secteur du tourisme en Afrique centrale.

Cette annonce et bien d’autres ont été faites au cours d’une conférence de presse donnée ce 2 juillet à Douala au Cameroun. Pour Fadimatou Simo, la déclaration de ce jour découle de la vision de l’entreprise qui  vise le développement de l’aéronautique et automatiquement l’essor du secteur du tourisme. C’est une occasion pour les africains de pouvoir découvrir les pays voisins à moindre coût. Pour y parvenir, plusieurs offres sont mises à disposition par Afrijet pour faciliter les procédures. 

« Notre objectif à Afrijet cameroun c’est de pouvoir vendre nos destinations et ramener les camerounais et les citoyens de la sous-région à découvrir leur pays et avoir accès au reste de l’Afrique pour développer le tourisme. Aujourd’hui nous voulons pouvoir donner la faciliter à tous les africains de la Cemac, de partir d’un pays à l’autre, surtout qu’il n y a plus de visa », indique la directrice.

Fadimatou Simo

La digitalisation pour faciliter l’accès aux services

Pour y parvenir, les responsables de la compagnie ont mis sur pied un ensemble de services. Ici, la digitalisation et l’accès à l’information à temps réel sont de mise. Une application. Un site internet. Des plates-formes sur les réseaux sociaux facilitent la communication avec les clients. « A travers notre application Afrijet, on offre la possibilité aux citoyens d’acquérir leurs billets à petit prix à partir de leur propre téléphone et de faire leurs réservations, pour leur permettre de découvrir non seulement de nouveaux pays, mais aussi faire des nouvelles rencontres», rassure Fadimatou Simo. Adossés à cette politique, on compte l’achat et la gestion des excédents de bagages à des tarifs réduits.

Afrijet a pour ambition de conquérir l’Afrique à partir de la sous-région Afrique centrale. Pour cela, la compagnie mise aussi sur la collaboration pour étendre son réseau et implémenter sa vision qui est de moderniser, changer et apporter l’innovation. Elle entend nouer des collaborations avec d’autres agences aériennes. Dans le but de faire de l’Afrique Centrale, une région où il est facile de voyager.

Créée en 2005 à Libreville au Gabon, la compagnie Afrijet a progressivement étendu son réseau vers les autres capitales de la Cemac. Elle dispose d’une flotte de 80 avions de type ATR. Elle dessert actuellement cinq pays, dont le Cameroun, le Gabon, le Congo, la Guinée Equatoriale, le Benin. Certifiée IOSA depuis février 2020, standard international en matière de sécurité aérienne, Afrijet emploie à ce jour 250 salariés.

2 commentaires

  1. Le pari est de tenir dans la durée. Tant d’initiatives similaires en Afrique centrale ont fait long feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

satin sissy femdom asian girl pure ecstasy sex