Entrée Est de Douala : le ministre des Travaux Publics instruit Eneo, Camwater et Camtel de libérer les emprises

Le projet de construction de 8,9 km de 1X2 voies de transit à double sens (au milieu) + 2X2 voies de desserte à sens unique sur les côté a les objectifs du CHAN 2020 et de la CAN 2021 qui lui est assigné.

Dans exactement 23 jours, le Cameroun va accueillir le Championnat d’Afrique des Nations de Football. Douala abrite 2 poules notamment les poules B et C. Le stade Japoma est situé sur la pénétrante Est en chantier. Plus le temps passe, plus la Confédération Africaine de Football, CAF met la pression pour que tout soit au top avant le coup d’envoi le 4 avril prochain. Dans une correspondance datée du 8 mars et adressée au Secrétaire Général de la Fédération Camerounaise de Football, l’instance faîtière du football sur le continent, soulevait certains éléments importants pour l’organisation du tournoi final du CHAN 2020 sur lesquels le pays de Samuel Eto’o devait apporter des précisions. Le plan du transport des équipes et de la délégation de la CAF figurait sur la liste.

Avec ce décor vous comprenez que l’heure n’est plus aux discussions. Le ministre des Travaux publics accompagné du Secrétaire d’Etat chargé des Routes est descendu ce 12 mars 2020 sur le site des travaux d’aménagement de l’accès Est de la ville de Douala (phase 2), dans le but de lever les contraintes d’exécution de ce projet et de faire respecter le chronogramme des travaux, dans la perspective du CHAN 2020 et de la CAN 2021.

L’urgence de libérer les emprises

Si l’entreprise Magil Construction Corporation Group est mobilisée sur le terrain, plusieurs contraintes freinent l’évolution des travaux. Après descente sur site, il ressort que les réseaux de Camwater qui occupe 1,6km et ceux d’Eneo et Camtel qui occupent 8,9km de l’emprise du projet, soit la totalité sont à déplacer. Emmanuel Nganou Djoumessi a donné jusqu’à dimanche 15 mars 2020 pour libérer les emprises. Son ton a été ferme « Magil ! Vous allez communiquer formellement au responsable d’Eneo tous les points kilométriques occupés par leurs installations. Le déplacement doit se faire au plus tard la fin de cette semaine. Camwater ! Avec Magil identifiez la conduite et protéger là et continuez les travaux. Le ministère des Travaux publics assume les coûts. Camtel ! Vous avez les appareils pour identifier vos câbles. Faîtes-le, Magil protège les câbles et nous assumons les coûts », instruit Emmanuel Nganou Djoumessi la mine serrée.

Outre ces réseaux, cinq tombes identifiées à la chefferie traditionnelle de Yassa plombent l’avancement des travaux. Le ministre a annoncé la mise à disposition des fonds (dont le devis adressé par le préfet du Wouri était de 12 886 095 FCFA) dans les très brefs délais au délégué régional du littoral qui vont servir à  exhumer les cinq tombes identifiées au niveau de Yassa.

Accélérer les travaux

Les travaux complémentaires de réhabilitation de la pénétrante Est de Douala phase 2, second pont sur la Dibamba et travaux connexes comprennent entre autres le dégagement de l’emprise de tout encombrement, l’aménagement des voies alternatives réalisé à 100% à ce jour, la construction de 6 giratoires (carrefour ARI, hôpital gynéco, Yassa, Japoma, Dibamba 1&2), un passage inférieur à Yassa, un supérieur à Japoma, un second pont sur la Dibamba et l’assainissement transversal et longitudinal.

Le ministre a demandé à l’entreprise Magil qui est mobilisée, d’entreprendre les travaux de nuit, pour l’échéance du CHAN. Le Préfet du Wouri pour cela, devra communiquer un plan de circulation pour les gros porteurs, les autres véhicules, selon ce plan, devront utiliser les voies d’alternatives mises en place depuis Août 2019.

Les travaux sont financés par la Standard Chartered Bank de Londres à hauteurs de 146 009 081 340 FCFA HTVA et doivent être livrés le 30 Novembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.