Agenda / Calendrier

Amour Dicka persévère dans l’assiko

L’artiste musicien présente ce vendredi au public de Douala son premier album, un appel à l’amour et au travail.

« Le travail que nous faisons en tant qu’artiste demande de la persévérance. Il y a trop de turbulences», indique l’artiste lors de la présentation de son premier album le mardi 28 novembre à Douala. Ceci témoigne des difficultés que le musicien à traversé pour mettre sur le marché discographique son nouveau bébé comme il l’appelle. D’où le nom de baptême « persévérance ». Cinq annees pour travailler et faconner cet album de cinq titres qui est un appel à l’effort et un hymne à l’amour. Des titres que Amour Dicka balade sur les rythmes variés comme l’assiko, le mamgambeu et le benskin en langue bassa, malimba et duala.

« Persévérance » s’ouvre avec le morceau « A ye ha 100% » en langue Bassa’a, « elle est là » en français. De l’assiko dansant, une fleur à la femme. La rythmique rappelle Bikoko Aladin dnas lequel l’artiste a su y adjoindre son originalité. « Appelle-moi miaouh » est un ensemble de conseils donnés aux femmes pour mieux garder leur époux. « Qui te peut alors » vient retracer le parcours laborieux mais victorieux de l’artiste Amour Dicka qui demande de ne jamais baisser les bras tant qu’on a pas atteint ses objectifs. Une chanson en guise de motivation à tous ceux qui sont lancés dans la réalisation de projets personnels ou d’œuvres de l’esprit. Les deux dernières chansons « Mop pour mop » et « Ndouwa pai » renvoient au champ lexical de l’amour et de l’espoir.

« Si tu veux aller vers les grands, il faut faire comme les grands.» Cette maxime de l’artiste lui même lui a permis de se faire écouter et encadrer par les grands noms du makossa et de l’assiko. Au rang desquels Ben Decca, Sam Mbende, Marthe Zambo, Nguea Laroute, Beko Sadey, Hervé Nguebo qui l’accompagner ont sur scène à l’occasion d’un concert live le vendredi 1er décembre 2017 dès 20h à l’hôtel Sawa à Douala. Il s’exerce aux côtés des artistes comme Ben Decca, Dora Decca, Dynali, Sergeo Polo, Samy Diko, Chantal Ayissi.
De son vrai nom, Dicka Joseph Achille, Amour Dicka est né le 13 mars 1990 à Douala. Après l’obtention de son BEPC, il quitte les bancs et suis une formation en restauration. Il se passionne par la suite pour la danse et au bout d’un moment, il crée son propre groupe de danse, le « Ndolo danse ». Il prend ensuite des cours de chant et fait l’école des cabarets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *