Kiro’o Rebuntu ou comment lever 100 millions avec 10.000 Fcfa

Le programme de mentoring et plateforme Fintech de formation à la recherche des financements a été lancé par le studio Kiro’o Games.

L’Afrique est actuellement traversée par une vague d’enthousiasme sans précédent pour l’entreprenariat. Face aux tracasseries des banques et autres établissements de microfinance pour financer les projets, les jeunes startupers et entrepreneurs se ruent vers la tendance de nos jours qui est le crowdfunding. Mais combien réussissent à collecter les fonds nécessaires après une campagne ? Très peu. C’est pour répondre à cette demande et aider les jeunes startups à réussir le socio-financement que les studios Kiro’o Games a lancé un programme de mentoring et plateforme Fintech pour permettre aux startups d’Afrique francophone à lever les fonds. Son initiative, il l’a baptisé Kiro’o Rebuntu, une plateforme de formation à la recherche de financement dont l’objectif est de former 10 000 entrepreneurs en Afrique francophone.

« Être un entrepreneur en Afrique c’est être incompris. Malgré tout ce qui est fait pour encourager le secteur privé, lorsque nous nous lançons, nous avons tant de murs à franchir. Le pire de tous, il n y a pas d’argent. C’est ici que meurent tous nos projets et tous nos rêves. Ça fait 13 ans que mon équipe et moi avons rencontré tous ces murs, mais nous n’avons jamais laissé le réalisme de l’échec nous arrêter. En 2013, tous les investisseurs classiques, les banques et autres ont rejeté notre projet. Nous avons décidé d’inventer notre propre méthode de levée de fonds », confie Olivier Madiba, le fondateur de Kiro’o Games.

Le projet Kiro’o Rebuntu s’inspire de la propre expérience du studio de jeu de fantaisie africaine Kiro’o Game, qui, en deux ans, notamment entre 2013 et 2015 a réussi à lever 130 millions de F CFA à travers le monde pour financer ses activités. Une réussite qu’Olivier Madiba, co-fondateur du studio, décide aujourd’hui de partager afin de permettre aux jeunes déboutés par le système financier classique d’avoir une chance de se réaliser. « Nous avons réussir à lever 130 millions de Francs Cfa pour ouvrir notre studio et réaliser un rêve que beaucoup disait impossible. Ce qui a surtout fait le succès de Kiro’o Games c’est la culture d’entreprise que nous avons créée. Nous avons créé une culture qui réussit à déplacer toutes les barrières de la difficulté en Afrique pour des résultats respectés dans le monde entier », souligne Olivier Madiba.Selon les promoteurs du projet, ce nouveau service de Kiro’o Games, prendra dans un premier temps la forme d’un mentoring online, avant de devenir un projet de fintech (finance technologique) plus important. Les personne abonnée au service de mentoring auront accès à la méthode de levée de fonds exploitée par Kiro’o Game ainsi qu’à sa méthode de recrutement à petit budget dans un environnement sans bonnes formations. Egalement, ils bénéficieront de la quintessence des 13 années d’épreuves et d’expériences de Kiro’o Games, des stratégies et secrets de gestion des projets adaptés à l’environnement social africain pour éviter les erreurs et souffrance connues par ledit studio afin d’offrir au monde un nouveau modèle de business africain. Les porteurs de projet peuvent s’inscrire via le site kiroogames.com à 10 000 Fcfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *