Agenda / Calendrier

Cimencam « Sublim » vos constructions

Le nouveau ciment blanc de la société des Cimenteries du Cameroun est disponible sur le marché depuis le 30 août 2019.

Sublim, nouveau ciment blanc de Cimencam

Une première dans le secteur de la construction au Cameroun : du ciment blanc. Une réponse aux exigences d’esthétique et d’embellissement. Voilà un peu les critères auxquels répond le nouveau produit mis sur le marché par les Cimenteries du Cameroun (Cimencam), l’entreprise spécialisée dans la production des matériaux de construction au Cameroun et en Afrique centrale.

Dénommé « Sublim », le produit a été lancé le 30 août 2019 à Douala au Cameroun. Selon Michael Njock, le directeur du béton, ce ciment est de type CEMI 42,5 R avec des résistances à 2 jours supérieurs à 14 MPA et à 28 jours. Ses résistances sont comprises entre 42,5 et 52,5 MPAC. Il s’agit d’un ciment Portland qui sert de base pour la fabrication des mortiers à savoir les joints de carrelage, la chape décorative, le crépissage et la fabrication de carreaux. C’est également la base du béton courant comme les seuils de porte, les escaliers, décoration d’extérieur, les piscines, et travaux publics entre autres. Le nouveau ciment apporte une valeur ajoutée pour la conception de parpaings colorés, le carrelage et la composition de ciment colle. Le tout dans un conditionnement de 25kg.

A Cimencam, on pense qu’embellir nos mûrs c’est bien, mais garantir notre santé, c’est encore mieux. Ainsi, améliorer l’environnement fait partie des priorités de cette entreprise qui se réinvente chaque jour.

«Notre nouvel usine de Nomayos respecte toutes les normes environnementales des cimenteries les plus modernes dans le monde. On est en train de basculer tous les sites en biomasse. On utilise plus de tuyau traditionnel », précise Benoît Galichet, le directeur général de Cimencam.

les actionnaires de Cimencam

Présente au Cameroun depuis 50 ans, Cimencam compte environ 350 employés pour 4 opérations. Une cimenterie intégrée à Figuil, une station de broyage à Bonabéri et Nomayos et une centrale à béton à Yaoundé. Elle compte 3 types d’actionnaires, Lafarge Holcim Maroc Afrique détient 55% des parts, la Société Nationale d’Investissements (SNI) représentant l’Etat du Cameroun possède 43% et les employés 2%. Avec un capital de 14 milliards 560 millions de F.Cfa, Cimencam investit tous les ans au Cameroun entre 12 et 15 millions de dollars et continue de le faire pour développer ses outils de production, des services et ses produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.