Le « Regard citoyen » de Monique, Rita et Mathias

Le collectif dénommé « 3M » offre une exposition photographique le 24 avril 2015 au Carré des artistes à  Bonapriso à  Douala au Cameroun.

expo 2

L’évocation de ces trois noms vous dira certainement beaucoup de choses. Il s’agit de Monique NGO MAYAG du quotidien Mutations, Rita DIBA de Cameroon Tribune et Mathias MOUENDE du quotidien Le Jour. Trois figures. Trois talentueux jeunes journalistes de la presse écrite au Cameroun. Ils sont souvent derrière la scène pour aider les acteurs à  se faire connaitre par les Camerounais et au-delà  des frontières. Aujourd’hui, ils ont décidé d’être eux aussi sur scène. En fait, de faire voir leur métier autrement. Venons-en au fait… Regroupés au sein du collectif dénommé « 3M », ils présentent en partenariat avec le Club Médiations, une exposition photographique à  la galerie d’art « Carré des artistes » (derrière le supermarché casino) à  Bonapriso, Douala au Cameroun, du 24 avril au 4 mai 2015. Le vernissage de cette expo photo baptisée « Regard citoyen » a lieu le vendredi 24 avril.

expo photo
« Regard citoyen » c’est notre contribution, notre vision sur la société dans laquelle nous vivons et travaillons depuis que nous sommes sur le terrain comme reporter. C’est en ces mots que Monique NGO MAYAG décrit cette exposition. Cette nouvelle vitrine vise surtout à  proposer un nouveau regard sur les journalistes. Montrer que ceux-ci peuvent être créatifs, être de médias différents et avoir la même vision. Pour Rita DIBA, c’est surtout pour montrer que le journaliste ne sait pas qu’écrire des articles mais peut faire passer un message à  travers l’image. Celle qui, en plus d’être journaliste est passionnée de photographie, vous présentera des clichés artistiques et de découvertes. Pour Mathias MOUENDE, cette « aventure osée » entreprise par le collectif 3M est un questionnement sur la profession et sur la société. Il explique qu’au-delà  du cà´té esthétique, chacune des photographies à  un message à  véhiculée. « Regard citoyen » participe donc, d’après lui, à  sensibiliser et à  provoquer un changement positif des comportements.

Les tableaux, 27 au total, soit 9 pour chaque exposant, sont des clichés, des scènes de vie, qui ont marqué les trois reporters lors de leurs descentes sur le terrain pour des reportages, des voyages touristiques et des balades. Les toiles sont des photographies mises en noir et blanc artistique.

Certains parmi vous ont déjà  rêvé de ce moment, rencontrer Rita, Monique ou Mathias alors voici l’occasion ultime…Rendez-vous ce vendredi 24 avril 2015 au Carré des artistes à  Bonapriso, Douala, à  19h. Le vernissage de cette exposition est ouvert à  tout le monde.
Je serai là  et toi ?

Armelle Nina SITCHOMA

3 commentaires

  1. NDTOUNGOU SCHOUAME Raymond

    Armelle, je viens de parcourir avec émerveillement, les pages attrayantes de ton blog.

    Je trouve les rubriques suffisamment étoffées et les sujets qui y sont traités, particulièrement intéressants.

    Ton style nous sort de la routine ambiante, pour nous immerger dans un univers qui nous livre toutes ses facettes à la fois saisissantes et contrastées. on y lit les paradoxes et les contradictions de la nature humaine et de la vie sur terre.

    En te promettant d’y revenir assez souvent pour de nouvelles découvertes sans doute inattendues, je voudrais te féliciter pour ton initiative et la pertinence de ton approche.

    Bon courage et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.